Prévention :
trois solutions naturelles

 


Pandémie et Solutions
envoyé par RegisDanse. - Regardez plus de vidéos de science.

 


Quels remèdes naturels peuvent permettre à l'organisme de résister à une épidémie ?
Parmi les éléments indispensables à prévoir dans la pharmacie familiale, la naturopathie conseille les produits suivants :

Le chlorure de magnésium
Il se vend en pharmacie(sans ordonnance), en sachets de 20 g que l'on dilue dans un ou 1,5 litre d'eau. A la portée de toutes les bourses, il est couramment utilisé dans les états infectieux, notamment dans les angines. Voir à ce sujet les travaux du Pr Delbet. Un petit verre par jour le matin, en prévention. Deux à quatre petits verres par jour en cas d'infection.

L'argent colloïdal
Son action peut se rapprocher de celle d'un antibiotique à large spectre. Sa présence initie un enzyme, lequel agit localement envers chaque bactérie, chaque unicellulaire, chaque champignon et chaque virus par modification de leur équilibre acido-basique, il y installe une résistance externe.
15 ml par jour en entretien.
Mais, en cas de maladie aigue, jusqu'à trois fois par jour 30 à 50 ml pendant une ou deux semaines.
D'autres informations sur : http:/www.colloides.com

Le Cuivre-or-argent
Ce médicament appartient à la famille des éléments minéraux traces (oligo-éléments). Il est utilisé comme modificateur de terrain, en particulier dans les convalescences de maladies infectieuses et les états de fatigue. C'est un allié précieux sans contre-indication, disponible dans toutes les pharmacies, à prix modique.

Extrait de la revue Nexus N°64.

 

Voir aussi ce lien : AIO - Contre la grippe

 


 

Suivre la médecine naturelle et faire une prévention avec l'homéopathie

Source : Le point de vue de Bernard Biardeau, naturopathe et auteur de « l'homéopathie au fil de la vie - Guide familial pour une automédication raisonnée»

Rappelons que le taux de mortalité des soins de la grippe espagnole par l'homéopathie était de 1,05, pour quelles raisons ce pourcentage serait-il différent en 2010 ?
En effet, il est tout à fait possible de se protéger et de se soigner de la grippe par l'homéopathie (mais aussi de toutes les maladies infectieuses) comme cela se fait depuis deux siècles. Cependant, il n'est pas juste de dire « vaccination par l'homéopathie » puisque rien n'est inoculé mais il est préférable de parler de prévention de la grippe et de toutes les maladies contagieuses par l'homéopathie.

A) Le « protocole » de prévention le plus simple pour la grippe H1N1
1) Alterner tous les mois, dès maintenant, une dose de :
Le 1er samedi : Influenzinum (le nosode du virus de la grippe) en 30 CH ou 200 K
Le 2ème samedi : Gelsemium en 30 CH ou 200 K
Le 3ème samedi : Bryonia en 30 CH ou 200 K
Le 4ème samedi : rien
2) Reprendre Gelsemium ou Bryonia en 30 CH ou 200 K après chaque « bain de foule » (maximum une fois par semaine) tant que perdurera la pandémie.
3) Reprendre Gelsemium et Bryonia en 30 CH ou 200 K en alternance tous les 3 jours lorsqu'il existe un contact permanent et rapproché avec des personnes supposées contagieuses (personnel soignant ou particuliers qui soignent des proches atteints de la grippe).
4) Pour individualiser la prévention, voir le chapitre « la grippe » dans le livre « l'homéopathie au fil de la vie » (1).

 

(1) « l'homéopathie au fil de la vie », Ed. Médicis, 430 pages.